Accueil

Contacts référents

Dans sa délégation de mission publique et dans le respect du calendrier réglementaire, le groupe VIVAUTO met en place son réseau MOTOVISION.
Son rôle auprès des gérants de centres et contrôleurs techniques est d’informer, former, fournir un système qualité et informatique agréés, d’enregistrer leurs agréments auprès du RNC2, le Registre National des Centres et Contrôleurs géré par l’UTAC-OTC.
Son rôle auprès des propriétaires des véhicules de catégories L est d’apporter un service certifié de proximité et d’informer sur les véhicules concernés et les obligations réglementaires pour les aider à s’y conformer.

Le 15 avril prochain, le contrôle technique français aborde une nouvelle étape. En transposant la directive européenne 2014/45 UE, le décret 2023-974, du 23 octobre 2023 a finalisé l’instauration, en France, du contrôle technique des véhicules de la catégorie L (des L1 au L7).

250 recrutements par an dans le réseau
Le recrutement dans la filière du contrôle automobile et poids lourd est tendu. Le contrôleur technique est connu pour sa fonction mais peu le voit spontanément comme une voie professionnelle à suivre.
Lors de la Semaine des Services de l’Automobile et de la Mobilité, du 28 janvier au 4 février, AUTOVISION veut y remédier en ouvrant les portes de 2 de ses centres VL et d’un centre PL, en Ile de France et à Bordeaux. Ils dévoileront aux jeunes en phase d’orientation les spécificités insoupçonnées de ce métier et ses perspectives d’avenir sous l’ère de la technologie digitale.

Du 17 au 23 octobre 2022
Pour clôturer l’année de son trentenaire et placer l’activité du contrôle technique au cœur de l’actualité et des débats autour de la mobilité, le réseau AUTOVISION sera présent, à la fois sur le MONDIAL de l’AUTO et sur EQUIP AUTO.

Le réseau AUTOVISION et le contrôle technique ont soufflé leur 30e bougie cette année. Après la tournée régionale de Bernard BOURRIER, PDG du réseau AUTOVISION VL et Président du réseau PL, qui a porté les messages de la profession auprès des médias, Monsieur Jean KARRAS, Président Fondateur d’AUTOVISION, a fêté l’anniversaire de son réseau en famille. 80% des affiliés étaient présents à la Cérémonie organisée aux Pyramides Port-Marly.

AUTOVISION a organisé ses réunions régionales en avril et mai derniers. Bernard Bourrier, PDG du réseau AUTOVISION VL et Président du réseau PL, et son équipe, ont visité 19 villes et rencontré près de 800 affiliés pour prendre la température de l’activité sur le terrain, présenter les nouvelles offres au réseau et faire un point sur les évolutions de marché.

Pour fêter ses 30 ans, et en même temps ceux du contrôle technique, le réseau AUTOVISION devient l’un des partenaires officiels du mythique et plus important rallye des étudiants, le « Raid 4L Trophy ».
La grande famille AUTOVISION sera sur la ligne de départ le 5 mai à Biarritz pour encourager les 1 500 équipages et 3 000 jeunes. Elle sera encore là pour les applaudir à l’arrivée, 6 500 km plus loin, le 15 mai à Marrakech au Maroc.

Alors que le contrôle technique fête ses 30 ans, comme AUTOVISION, 1 000 postes sont à pourvoir en moyenne tous les ans, face à un désert de candidatures… Au stade de la pyramide des âges, cette moyenne est destinée à progresser encore quelques années. Le réseau AUTOVISION, avec 1 065 centres, recrute en moyenne 250 contrôleurs par an. Son Président, Bernard Bourrier, alerte sur les conséquences d’une pénurie de main-d’œuvre. Elle entraverait une mission de délégation publique portant sur la sécurité routière et environnementale, tout comme elle contraindrait l’automobiliste.

Seul représentant du contrôle technique sur les salons Equip Auto et Mondial de l’Auto, la participation d’AUTOVISION portait des enjeux stratégiques sur le développement du réseau et l’avenir de la filière. Le défi a été relevé avec des messages relayés et la démonstration 3D du métier, conjugué au futur proche. En prenant le tournant technologique de l’intelligence artificielle et du digital, AUTOVISION a ouvert des perspectives d’avenir et soulevé des questions existentielles pour la filière.

Avec 1 065 centres, le réseau AUTOVISION recrute en moyenne 250 contrôleurs par an. Son Président, Bernard Bourrier, alerte sur les conséquences d’une pénurie de main-d’œuvre. Elle entraverait une mission de délégation publique portant sur la sécurité routière et environnementale, tout comme elle contraindrait l’automobiliste.
Stand 180 – Pavillon 3

Faire d’une contrainte une opportunité est la perception du contrôle technique qu’AUTOVISION veut insuffler. Après un parcours pédagogique dans les conditions réelles d’un contrôle technique, le visiteur aura identifié le Top 10 des défauts pour éviter les contre-visites et compris comment réduire l’empreinte carbone de son véhicule. En bonus, il repart du stand avec quelques astuces pour moins consommer de carburant.
Stand 180 – Pavillon 3

AUTOVISION porte l’étendard du contrôle technique pour alerter sur les effets pervers des conditions d’application des ZFE, au cœur des débats du rendez-vous de la filière de l’après-vente automobile. La nécessité de réduire les émissions de CO2 est actée. Seulement, en pratique, les ZFE s’opposent à la mission environnementale de la profession et réduisent sa capacité d’action. Elles occultent la problématique du pouvoir d’achat et fragilisent le marché du véhicule d’occasion. En décalage avec la réalité, elles mettent en contradiction l’impact carbone de la mobilité avec une gestion réaliste et durable du parc automobile.

Suite à sa tournée régionale au printemps dernier, AUTOVISION avait annoncé le lancement de son plan de transformation digitale du réseau. En recréant les conditions des réunions sur le stand, la tête de réseau, l’entité informatique Karoil et le centre de formation Autodidact, recevront les affiliés et les candidats. Ils pourront éprouver en live les outils et solutions revisités.
Stand 2.1 E 036

La filière du contrôle technique est marquée par une pénurie structurelle due au manque de candidats, aux pics d’activité ou encore à l’augmentation progressive du nombre de contrôles.

PDF download icone2 Télécharger le dossier de presse

dépliantÀ compter du 1er janvier 2019 entre en application la nouvelle réglementation de contrôle de l’opacité des fumées des véhicules à allumage par compression (Diesel).

Cette évolution résulte de l’application de la loi relative à la transition énergétique publiée en août 2015 et de l’évolution de la norme NFR 10-25 : 2016. AUTOVISION a diffusé auprès de ses 1000 centres un support d’information à destination de leurs clients professionnels des services de l’automobile. Ce document présente le mode opératoire de la nouvelle mesure d’opacité des fumées.