Bilan des premiers relevés du capteur océanographique

    Retour de la Transat Jacques Vabre

    amedeo 12Éléphant Bleu a fait son retour dans le monde de la voile avec un partenariat avec le skipper Fabrice Amedeo. Un accompagnement sportif autour d’un projet environnemental inédit servant la cause scientifique et pédagogique autour de l’eau et des océans.

    L’aventure a commencé le 27 octobre au départ de la Transat Jacques Vabre. Arrivés 9ème au classement final, Fabrice Amedeo et son co-équipier Éric Péron ont embarqué avec eux un capteur océanographique pour relever des données très utiles pour la communauté scientifique internationale. Les premières analyses ont été validées.

    Naviguer pour la Science

    Intégré dans un dispositif de mesures émanant de satellites et de flotteurs, le capteur océanographique OceanPackTM a vocation à mesurer le taux de CO2, la température et la salinité des océans durant la navigation. Pendant la traversée, le capteur fonctionne en continu et enregistre les données qui sont transférées chaque semaine à la communauté scientifique internationale et contribuent à établir des scénarios scientifiques sur le réchauffement et les évolutions climatiques. Des modules seront ajoutés dès 2020 pour mesurer d’autres indicateurs de pollution, notamment la densité de planctons et de micro-plastiques.

    Eléphant Bleu s’est engagé auprès de Fabrice Amedeo car il intègre dans son projet sportif et scientifique une démarche environnementale globale. Elle se traduit par la volonté de réduire l’empreinte écologique de son bateau, notamment d’un point de vue énergétique. La première étape est l’installation de panneaux solaires et sera suivie par celle d’un moteur électrique. Fabrice Amedeo entend prouver que l’énergie peut être écologique sans compromis sur la performance.

    « Vivre ma passion pour la régate tout en servant la communauté scientifique et la préservation de la planète renforce mon enthousiasme et ma motivation. En embarquant le capteur océanographique à bord, l’objectif est de pouvoir servir le plus grand nombre de scientifiques dans le monde pour effectuer des études sur le climat et permettre des projections plus fiables, notamment sur le réchauffement climatique, un phénomène complexe, global et qui nous concerne tous », Fabrice Amedeo

    Les scientifiques valident les premiers résultats

    CaptureDébut novembre, les premières données ont été extraites du capteur. Si ce premier test ne permet pas encore de tirer des conclusions, il a garanti le bon fonctionnement de l’appareil. En cohérence avec les relevés climatologiques de référence, les partenaires scientifiques ont considéré comme valides les premières données recueillies.

    « Maintenant que les données sont validées, le travail d’analyse va pouvoir commencer. Issues de zones peu ou pas étudiées, elles nous sont très utiles pour mieux appréhender les évolutions scientifiques. S’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, nous pouvons déjà constater une forte concentration de CO2 sur les zones côtières peu profondes et déterminer clairement la limite du plateau continental », Stefan Raimund de SubCTech, l’un des principaux fabricants de technologies océaniques et sous-marines pour l’industrie et la science.

    Le relevé des données s’est poursuivi durant le convoyage retour de l’IMOCA que Fabrice Amedeo a complété en prélevant des échantillons pour consolider les informations de la data.

    >> Annexe : Les partenaires scientifiques du projet

    Sa force, sa bataille… Éléphant Bleu a la reconnaissance de l’eau

    Ressource vitale pour l’homme et… pour le lavage, Éléphant Bleu s’est engagé à préserver l’eau dès son premier jet haute pression, il y a plus de 30 ans. Au quotidien, l’enseigne de lavage automobile développe des systèmes de lavage économiseurs d’eau, traite les déchets pour renvoyer dans les circuits d’évacuation des eaux dépolluées, utilise des produits biodégradables et est en constante recherche d’amélioration à tous les niveaux de l’activité.

    Elle partage ses valeurs avec ses collaborateurs, son réseau de franchisés et s’efforce d’emmener dans son sillage les automobilistes sensibles à l’éco-consommation.

    L’aventure humaine et sportive de Fabrice Amedeo offre un décor idéal pour faire rêver, évoquer toute la magie de l’eau et en même temps, renforcer les messages de sensibilisation sur la valeur de l’eau. En intégrant un projet scientifique à son parcours de compétiteur, Fabrice Amedeo donne à l’enseigne l’opportunité d’agir au-delà de son quotidien.

    « Éléphant Bleu partage avec Fabrice les mêmes valeurs environnementales et pédagogiques. Son projet est en parfaite adéquation avec les actions menées quotidiennement dans nos stations de lavage automobile pour préserver l’environnement tout en étant en quête constante de développement et de performance », Patrick Mary, Directeur du réseau Eléphant Bleu

    >> Vidéo : Les bonnes pratiques du lavage automobile

     

     

    Ce site internet utilise des cookies afin de vous assurer une meilleure expérience utilisateur.

    Politique des données

    Copyright © 2019 Commlc