accès au site

Nouvelle carte, nouvelle donne : les termites gagnent du terrain !

Le seul moyen d’endiguer la prolifération des termites est le traitement préventif anti-termites dès la construction. Les solutions sont fiables, définitives et économiques. Le SPB vous alerte sur la réalité des termites et prône le traitement préventif. Sa volonté est de vous apporter toutes les informations nécessaires. Le bénéfice est sans commune mesure. 

www.traitement-du-bois.org a été créé pour vous par le Syndicat national des Industries de la Préservation du Bois. Son intention est de vous apporter une information fiable et complète. Enregistrez-le dans vos favoris et gardez sous la main un outil indispensable à votre quotidien.

François Corda 
Président du SPB


Impact de la Loi Termite
Dorénavant, avec le Décret n°2014-1427 du 28/11/2014 modifiant les art. R.112-3, 112-4 et 133-4 du code de la construction et de l’habitation, la réglementation du traitement obligatoire préventif antitermites s’applique par commune. Depuis le 1er janvier 2016, le nouveau zonage répertorie toujours 54 départements, dont 29 totalement infestés, et concerne 3 912 communes, soit plus de 700 nouvelles communes en 10 ans.

Préservez vos nouvelles constructions des termites !
100% des nouvelles constructions doivent être protégées dans une communes dite termitées. Pourquoi ? 1) car c'est la loi 2) pour protéger la valeur immobilière du bien 3) car un traitement préventif représente de 0,06 à 0,08% du coût de la construction, alors qu'un traitement curatif coûte 10 fois plus.

Sans traitement préventif, les termites en profitent
Les termites ne lisent pas les arrêtés préfectoraux. En recherche permanente de nourriture, la zone d'activités d'une termitière peut s’étendre sur un hectare. Colonisateurs, ils migrent par le sol, mais peuvent être transportés d'une commune à l'autre dans des bennes de chantier. Puis, une faille d'1 mm dans un bâti suffit pour qu'ils se propagent. 

Union à Monestiés contre l'invasion des termites
Dans ce paisible petit village du Tarn, les termites ont rendu fous les habitants. Dans certaines maisons, en témoignage de leur passage, il ne reste que les murs en pierre. Les colombages, y compris du chêne d'un demi-millénaire, ont été attaqués. La municipalité et l'association Monestiés contre les termites ont tout de même fini par éradiquer le fléau... (Lire la chronique) 

Barrière physique, physico-chimique ou vide sanitaire contrôlable ?
Les dispositifs de traitement préventif antitermites installés sous les constructions sont obligatoirement associés à une protection de l’interface sol-bâti de type barrière physique ou physico-chimique. L'autre solution est la présence d'un vide sanitaire d'une hauteur minimale de 0,6 m, où les termites ne doivent pas pouvoir se dérober au regard.


L'outil des professionnels


  Pourquoi traiter le bois ?

Comment préserver, protéger et faire durer le bois ?

Traitement du bois : quelle classe d’emploi selon utilisation ?
  Quelles solutions de traitement du bois ?

Loi Termites : quelles obligations et conséquences ?
  Réglementation : quelle quantité de bois est exigée dans la construction ?

Quels sont les critères d’une gestion responsable du bois ?
 

Vous avez une question ? Un expert du SPB vous répondra, contactez-nous

Vous êtes intéressé par un sujet spécifique sur le bois de construction ?
Proposez un thème pour une prochaine newsletter,
contactez-nous

 
s'abonner à l'enewsS'abonner à l'enews Nous contacterNous contacter

facebook

twitter