• RM ban 100a logosRM 950x150 sp

Raccord des teintes tri-couches : R-M développe un processus de réparation simplifié

IMG 2344Pour répondre à la tendance de l’hyperpersonnalisation des véhicules, les fabricants automobiles étoffent leurs palettes de couleurs et développent des coloris dits « high-chroma ». Formulés d’origine en système tri-couches à partir d’une base et d’un vernis coloré, ces coloris requièrent une maîtrise particulière et engendrent des réparations de plus en plus complexes pour les carrossiers. Pour faciliter la mise en œuvre tout en garantissant la qualité des réparations, R-M partage son expertise colorimétrique avec la mise au point d’un procédé spécifique simplifiant les étapes tout en garantissant la parfaite reproduction de la couleur.

L'expertise technique de R-M au service de la productivité

Concentrée sur la réussite technique et économique de ses clients, R-M s’appuie sur ses compétences colorimétriques pour adapter ses processus de réparation aux évolutions du parc automobile et des besoins des carrossiers. Or, aujourd’hui, les cas de réparation de véhicules avec des teintes tri-couches, dites « high-chroma », sont de plus en plus fréquents. Ces technologies ont l’avantage de produire des teintes inédites mais complexifient le contretypage. Dans ce contexte, l’enjeu pour le carrossier est de maintenir le niveau de qualité de ses réparations sans compromettre la productivité et la rentabilité de son atelier.

C’est sur ce postulat que la marque premium de BASF a mis au point une technique de raccord mouillé sur mouillé adaptée à la spécificité des coloris tri-couches. En réduisant à 3 étapes le process total de raccord de la couleur, il devient possible de travailler sur de petites surfaces, et même de réaliser un raccord noyé dans un seul élément.

Le niveau de qualité obtenu permet ce type de réparation jusqu’à présent rarement envisageable. Plus de simplicité pour la réalisation, moins d’étapes et moins de risques de dérive colorimétrique pendant la mise en œuvre, sont des atouts dont sauront tirer parti les peintres face à ces challenges techniques. Aucun produit supplémentaire n’est nécessaire à l’obtention d’un résultat parfait. Ce nouveau procédé est applicable pour tous les coloris de ce type, et par extension à toute la palette colorimétrique existante.

"Le système garantit une reproduction optimale des couleurs et un résultat de haute qualité sur de petites surfaces, tout en optimisant le temps de réparation. Le procédé simple nécéssite cependant un savoir-faire technique spécifique qui a justifié la création de modules de formation dédiés aux réparations des couleurs high-chroma", Thierry Leclerc, Responsable du département Technique Europe de l'Ouest

 

   logo instagram  

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube