Dernières actualités FIPEC
Fédération des Industries des Peintures, Encres, Couleurs, Colles et Adhésifs, Préservation du bois.

  

La FIPEC au Congrès Européen de la Chimie du Végétal les 25 et 26 avril à Lille Grand Palais

Rendez-vous le 26 avril à 13h15 sur le stand ACDV B2, pour un temps fort sur le thème de la peinture biosourcée.

La FIPEC s’associe à la démarche collective inédite des Fédérations industrielles françaises : La Fabrique de l’Avenir

Les fédérations professionnelles, dont la FIPEC, ont décidé d’agir ensemble pour porter l’industrie au cœur du débat et provoquer une prise de conscience des Français et des candidats à l’élection présidentielle, par une mobilisation collective sans précédent.

L'Essentiel n°19 - janvier/février 2017

Le nouvel opus de L’Essentiel aborde des thèmes très contrastés. Au centre, le dossier est consacré aux systèmes de revêtement anticorrosion, assurance vie et révélateur de beauté des ouvrages d’art ; de la haute technologie qui se développe avec des propriétés actives (anti-feu, anti-salissures, protection sanitaire, sécurité…) et spécifiques selon l’ouvrage à traiter et son environnement… Ailleurs, un article détaille l’accompagnement en ligne des industriels dans le dédale administratif qui leur permet d’appliquer les nombreuses et complexes réglementations… La FIPEC y tient un rôle majeur. Enfin, pour finir sur un arc-en-ciel, le focus nous plonge dans les arcanes du pouvoir de la couleur ; dans une interview, une spécialiste dévoile un pan du mystère et décode une partie de la palette…  

Journée FIPEC 2016 : synthèse de la Table Ronde

« La révolution numérique est en marche. L’entreprise doit-elle s’adapter ou se réinventer ? »

Paris, juin 2016 - Lors de sa Table Ronde annuelle, la FIPEC a réuni trois experts - un industriel, un spécialiste du marché du travail et un entrepreneur - pour aborder un sujet au cœur de l’actualité des industries adhérentes des syndicats de la fédération : la digitalisation de l’entreprise.

L'Essentiel n°17 - janvier/février 2016

Dans la droite ligne des travaux de la COP 21 et en vue de la COP22, ce nouveau numéro du magazine l’Essentiel présente les démarches de progrès mises en œuvre depuis de nombreuses années dans les secteurs des peintures, encres, couleurs, colles et préservation du bois. Ils montrent qu’environnement et innovation sont indissociables pour réduire l’impact industriel et améliorer le cadre de vie. En lien avec ces sujets, l’article sur le parcours d’un produit explique la réalité complexe et rassure sur la maîtrise de l’impact des produits. Le message des industriels est qu’il est temps de tenir compte de la situation pour libérer les énergies et les ressources au profit de l’innovation.

Journée FIPEC 2015 : synthèse de la Table Ronde

« Evolutions technologiques et défis écologiques : quels challenges pour nos industries ?... »

Lors de sa Table Ronde, la FIPEC a réuni deux politiques et deux industriels pour faire émerger les solutions qui porteront l’industrie du futur en France.
Nous sommes en effet à la croisée des chemins entre évolutions technologiques et défis écologiques. Les réponses à apporter aux challenges qui en découlent reposent sur une prise de conscience de tous les acteurs : entreprises, consommateurs (rebaptisés consomm’acteurs), politiques, association, ONG...

Jacques Menicucci élu Président de la FIPEC

Paris, Juin 2015 - Lors de leur Assemblée Générale début juin, les adhérents de la FIPEC ont élu Jacques Menicucci comme Président pour un mandat de 3 ans. Il succède à Michel Dufour, Président de la FIPEC depuis 2003.

L'Essentiel n°16 - juillet/septembre 2015

La journée FIPEC 2015 a eu une résonnance toute particulière : elle a fêté les 130 ans de la fédération et élu son nouveau Président, Jacques Menicucci. L’Essentiel consacre son dossier central à cet événement et à la table-ronde qui s’est tenue sur le thème « Evolutions technologiques et défis écologiques : quels challenges pour nos industries ? ».  Pendant plus d’un siècle, les Fabricants, adhérents aux syndicats membres ont démontré leur capacité d’adaptation, de développement et d’innovation. Aujourd’hui, les défis de l’industrie, numériques, robotiques, environnementaux ou sociétaux, imposent que nous soyons présents dans tous les projets d’avenir. Les conditions industrielles sont réunies pour relever les défis présents et futurs, mais il est impératif que les blocages récurrents et toujours de même nature, notamment des règlementations excessives ou inadaptées, soient levés.

L'Essentiel n°15 - janvier/février 2015

Les industriels font face à un environnement législatif contradictoire : d’un côté, le Pacte de Responsabilité, qui doit permettre aux industriels de créer des emplois en contrepartie d’allègements administratifs et financiers pour améliorer leur compétitivité ; de l’autre, Le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité, qui met à mal tous les efforts des entreprises en matière de réduction de la pénibilité depuis des années, et va se traduire par des coûts exorbitants. Le dossier central de ce nouveau numéro de l’Essentiel fait le point sur les enjeux.

L’entrée en vigueur du nouvel étiquetage CLP soulève des interrogations

Dans la perspective de l’entrée en vigueur au 1er juin 2015 de la 2ème phase du CLP (Classification Labelling Packaging), règlement relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des mélanges dangereux, les  fabricants de peintures, encres, colles, couleurs et produits pour la préservation du bois doivent revoir les classifications et modifier leurs étiquetages.

Etiquetage sanitaire des mélanges, le règlement CLP vise à améliorer l'information fournie par l'emballage et l'étiquetage. Cependant, cette mise en conformité et son calendrier d’application soulèvent plusieurs difficultés majeures.

Le compte pénibilité : un obstacle majeur à la compétitivité !

Alors que les décrets d’application sur le compte personnel de prévention de la pénibilité, dans le cadre de la réforme de la retraite, viennent d’être publiés, la FIPEC rappelle les craintes déjà exprimées en juillet dernier. Six fédérations professionnelles avaient alors cosigné un courrier à destination du Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue Social. Elles alertaient sur la complexité administrative de ce dispositif.

La normalisation soutient la croissance

A l’occasion de la 45e journée mondiale de la Normalisation le 14 octobre prochain, la FIPEC rappelle l’opportunité économique que représentent les normes. Garantie du niveau de qualité, réduction des coûts de production, la normalisation soutient la croissance et favorise l’exportation.

Télécharger le communiqué en PDF

Bilan d’activité 2013 Industries des Peintures, Encres, Couleurs, Colles et adhésifs, Préservation du bois

Avec des volumes d’activité en baisse, les entreprises adhérentes aux syndicats de la FIPEC continuent de pâtir de l’instabilité économique et structurelle actuelle. Pourtant, leur volonté est de pouvoir continuer à produire en France.

Au service de l’ensemble de l’activité industrielle française, leur capacité d’innovation, leur savoir-faire technique et technologique en font des leviers de croissance.

Dans ce contexte, la Fédération et ses 5 syndicats utilisent l’essentiel de leurs ressources à défendre les réformes réglementaires, sociales et fiscales indispensables à la compétitivité de leurs industries.

vec des volumes d’activité en baisse, les entreprises adhérentes aux syndicats de la FIPEC continuent de pâtir de l’instabilité économique et structurelle actuelle. Pourtant, leur volonté est de pouvoir continuer à produire en France.

Au service de l’ensemble de l’activité industrielle française, leur capacité d’innovation, leur savoir-faire technique et technologique en font des leviers de croissance.

Dans ce contexte, la Fédération et ses 5 syndicats utilisent l’essentiel de leurs ressources à défendre les réformes réglementaires, sociales et fiscales indispensables à la compétitivité de leurs industries.

Télécharger le communiqué en PDF

Journée FIPEC 2014 : Synthèse de la Table Ronde

« Réformes ambitieuses… Cohésion sociale…
Quelle équation pour une France compétitive ? »

Hausse des dépôts de bilan, complexité administrative, surcharge règlementaire, absence de réformes structurelles… Le contexte économique, social, fiscal et réglementaire est hostile au développement des entreprises françaises et nuit dangereusement à leur compétitivité.

Les industries adhérentes aux syndicats de la FIPEC s’interrogent : « Réformes ambitieuses… Cohésion sociale… Quelle équation pour une France compétitive ? ».

Sur ce thème lors de sa table ronde annuelle, la FIPEC a réuni des partenaires sociaux, patronaux et politiques de sensibilité opposée pour tenter de trouver des éléments de réponses.

Dotés d’une vision réaliste, leurs échanges sereins et constructifs ont redonné du pouvoir au bon sens et à l’intérêt collectif. Selon les expressions de Jean-François Pilliard, quand les gourdins restent au vestiaire et l’élan républicain domine, des perspectives optimistes se dessinent pour sortir le pays de son ornière... Verbatim.

Télécharger la synthèse en PDF

Vidéo de la Table Ronde : Version courte

Vidéo de la Table Ronde : Version longue

Tribune libre - Simplification, compétitivité… Parlons-en !

A peine annoncées les 50 mesures de simplification, le 14 avril dernier, que l’une des pires dispositions, en matière de complexité administrative et de coût, risque d’être prise : le compte personnel de prévention de la pénibilité, dans le cadre de la réforme de la retraite.

Nous sommes loin de la volonté affichée de sécuriser les entreprises par un environnement plus lisible et prévisible, loin de simplifier concrètement leur quotidien, de faciliter l’embauche et la formation.

Télécharger la tribune libre en PDF

[12  >>  

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube